top of page
photo-1597517697687-acc0c17b2603.jpg
Line separator
Line separator
titre_projet-foret-sauvosges.png

Avec vous, nous agissons !

Ensemble, sauvons nos forêts de la coupe rase et de l'enrésinement.

_edited.jpg
Image de Vlad Hilitanu

ACTUALITES DU PROJET.

2023 > ETATS SAUVAGES RECHERCHE SA TROISIEME FORÊT A PRESERVER !

  • Juin 2022 > Une partie de l'équipe se rend sur le terrain pour réaliser un premier diagnostic du peuplement.

  • Mai 2022 > Succès de la campagne FORET SAUVOSGES avec 8035 € collectés en 3 mois et le don d'un mécène de 5000 €. La forêt a pu être acquise par l'association et sera désormais préservée ! BRAVO et MERCI à tous les soutiens de ce beau projet.

  • Mars 2022 > Lancement du financement participatif pour concrétiser le projet FORET SAUVOSGES et protéger la forêt.

  • Janvier 2022 > Etats Sauvages identifie une parcelle de 4 hectares à protéger dans les Vosges.

  • Décembre 2021 > Etats Sauvages, recherche sa seconde forêt à préserver !

  • Novembre 2021 > Plus de 10 000 € collectés en 2021 avec cette seconde campagne sur Bluebees, avec le Jane Goodall Institute et la fondation Sharing My Planet. Cette cagnotte constitue le point de départ du projet FORÊT SAUVOSGES. Un TRES grand merci à tous les donateurs qui soutiennent notre projet !

  • Septembre 2021 > Lancement de la campagne " Pour des forêts libres et sauvages ! " avec Bluebees. Objectif : acquérir et préserver une 2e forêt en France.

Image de Vlad Hilitanu

LA FORÊT.

FICHE D'IDENTITÉ.

4,3 hectares

Haute-Saône (70) - FRANCE

22 février 2022

  • ZICO - Zone d'importance pour la conservation des Oiseaux

  • ZNIEFF type II - Zone d'intérêt écologique, faunistique et floristique.

  • Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges

Forêt figurant sur la carte de l'État-Major.

Relief vallonné - Parcelle enclavée dans le massif.

Sapin pectiné, Chêne, Hêtre, Merisier, un peu d'Erable sycomore... mais aussi Noisetier, Digitale pourpre, Fougères et une belle variété de lichens mousses et champignons lignivores.

DESCRIPTIF.

Le projet Forêt SauVosges correspond à la seconde forêt acquise par l'association. La propriété est composée principalement d'un peuplement de chênes, de hêtres avec quelques merisiers qui supplantent progressivement des sapins pectinés vieillissants. La parcelle n'est plus exploitée depuis plusieurs décennies et de nombreux arbres morts sur pied ou au sol accueillent déjà une belle biodiversité saproxylique. C'est cette étape particulièrement importante dans la vie d'une forêt que nous souhaitons favoriser et avec elle la vie de nombreuses espèces (animaux, végétaux, mousses, lichens, champignons...).

De très beaux spécimens d'arbres-habitats ont pu être relevés parmi les très gros bois de résineux dépérissants ou morts. Ces derniers portent les marques des attaques de pics, de mammifères et abritent des insectes (un joli nid de frelons par exemple !). Les polypores lignicoles (ces champignons qui décomposent le bois) comme des mousses variées sont particulièrement représentés grâce au microclimat humide. Et si la régénération mélangée de chênes et sapins est encore timide du fait de la densité du peuplement, elle profite déjà de chaque trouée de lumière laissée par les grands arbres tombés (chablis).

Image de Vlad Hilitanu

HISTORIQUE DU PROJET.

ORIGINE DU PROJET.

Nos paysages, nos forêts changent. Façonnées par l'être humain pour un usage économique, elles laissent de moins en moins de place au monde sauvage. Autour de nous, les arbres feuillus sont progressivement remplacés par des plantations monospécifiques de résineux. Ce sont d’abord les épicéas qui ont connu un grand succès ;  ils sont aujourd’hui décimés par les sécheresses successives et la prolifération des scolytes (petit coléoptère xylophage). Dans cette logique productiviste qui ne considère la forêt que sous le prisme de la rentabilité à court terme, ce sont désormais les douglas qui remplacent nos chênes et nos hêtres. Et pour ce faire des parcelles de forêts sont littéralement rasées avant d’être reboisées.

Au-delà de transformer radicalement l’écosystème forestier, ces plantations détruisent le vivant. Elles obligent la faune sauvage à fuir et à trouver de nouveaux habitats, de nouvelles zones pour se nourrir, souvent dans des périodes autour de l’hiver, particulièrement compliquées. Elles réduisent aussi considérablement la biodiversité composée également d’insectes, de végétaux, champignons, mousses, lichens… incapables de se déplacer suffisamment pour survivre.

Enfin la brutale mise en lumière des sols et le passage de machines lourdes, parfois sans tenir compte des conditions météorologiques ou du relief, abîment durablement ces terres. Des pratiques qui tassent les sols et favorisent la libération du carbone déjà emprisonné.

Nous avons aujourd'hui la possibilité, au travers du projet Forêt SauVosges, de protéger une forêt de la coupe rase. Concrètement cela signifie qu'ETATS SAUVAGES s’engage pour la préservation du vivant en achetant une parcelle de 4 hectares dans les Vosges. Composée d’essences de feuillus  (hêtres, chênes, bouleaux...), cette parcelle de forêt ancienne de plus de 4 hectares est intégrée dans une importante étendue boisée vallonnée. Elle est située dans le massif des Vosges, plus précisément dans la haute vallée du Rahin. La forêt que nous souhaitons préserver est déjà reconnue pour son intérêt écologique (Parc Naturel Régional, zone ZICO pour les oiseaux, ZNIEFF de type II).

Quel est le risque ?  Que cette forêt ancienne soit intégralement coupée et replantée avec une unique essence de sapins, telle que le Douglas. En nous aidant à acquérir collectivement cette forêt, vous contribuez à la préserver durablement.

NOS DONATEURS & SOUTIENS.

Ils ont soutenu l'aventure Forêt SauVosges : un très grand merci à nos donateurs qui ont cru en la force du collectif pour réaliser un tel projet et se sont engagés activement pour la protection de la biodiversité forestière.

Coffre-foret – Wroblewski Nicolas – Barnola Sebastien - Vezier Aurielle - Baietto Hubert – Claverie Bruno - Lerendu Audrey – Scotto Sabine – Maudflorisseuse – Bossiere Marie-Claude - Martin-Phipps Capucine – Laurent Nathalie – Damon Alexandre – Rakevitch Nelly - M'hamed Adrien – Bonnetaud Aurélien – Lefebvre Bertrand – Oubrayrie Fabienne – Sciuto Marion – Lampre Charlotte – Devay Patricia - Mauffrey Marie-Aline - Kacher Nathalie - Dumas De Rauly Jean – Delair Thierry – Piquardt Anna – Tissier Sylvie – Bernard Olivier - Guillon De Princé Xavier – Malgrange Frederic – Briere Sarah - Adapteach – Verrier Pascal – Behal Sophie – Satamaria Raphaël - Janvier Delphine – Caravia Marianne – Manin Eva – Lagardet Aude     - Barles Amandine – Assmus Adèle – Musy Pauline – Lemaitre Damien – Etienne Julien – Pellat Marine - Colon Célian - Cezard Valérie - Clary Marion - Chau Loan - Ragetly Hugo - Maistre Frédéric - Engrand Laurent - Viry Sixtine - Royer Eric - Didion Laurence - Doerler Frederique - Baeckeroot Morgane - Lopez Nicolas - Hoarau Laurianne - Devay Patricia - Vandeville Marie - Jolly Corinne - Barros Bertrand - Talent-Lechopier Martine - Feuillade Roch - Garry Philippe - Beck Colleen - Royer Vincent - Aubry Mathieu - Lamy Françoise - Serreboubée Anne - Derouet  Axel - Gregorius Christiane - Flament    Céline - Sublet Patrice - Rebouché Pascal - Assmus Adèle - Bouzigues Catherine - Méjean Jo - Diridollou Cédric - EDS

JtrgHl64.jpeg
Logo SOBIO étic utilisation web.png
LEA NATURE.png
Lilo-logo_signature_RVB.png
logo-bluebees.jpg
logo-eatic3.png
logo-janegoodall.jpg
snakecircle.jpg
sharingmyplanet.jpg
210325-LogoFONDATION_RVB_Vertical_ER.png

84

C’est le nombre de donatrices et donateurs à la date du 1er juin 2022, grâce auxquels ce projet dans les Vosges a finalement pu voir le jour. 

13 035

C’est la somme totale collectée pour permettre de réaliser le projet Forêt SauVosges entre le mars et juin 2022. Elle vient s'ajouter aux soutiens de plusieurs fondations, du collectif 1%ForThePlanet et des donateurs de la campagne Bluebees " Pour des forêts libres et Sauvages ".

bottom of page